Dune : Un GN au-delà de votre imagination

Il me faut commencer par remercier l’association GNafron pour la tribune qui m’est offerte sur leur blog. C’est agréable de rencontrer des personnes qui vous donnent des opportunités comme celle-ci afin de faire découvrir votre passion.

Je vais me présenter rapidement ainsi que mon association. Moi c’est Etienne, nous nous sommes peut-être rencontrés l’été dernier durant le GN Vampire Sabbat organisé par GNafron (j’y incarnais le Priscus Dario) et nous nous (re)croiserons peut-être dans la future chronique « Les Flammes de Lyon ». Je suis membre de l’association de GN et de promotion de la culture « Les chevaliers du Roi-Pêcheur » qui est basée à Tain l’hermitage dans la Drôme. Comme vous vous en doutez je suis là pour vous parler du GN Dune que nous organisons du 3 au 5 août 2018.

Le GN Dune sur Facebook
La page des Chevaliers du Roi-Pêcheur

 

Dune qu’est-ce que c’est au juste ?

L’univers du Cycle de Dune, crée par Frank Herbert dans les années 60, est pour moi une source infinie d’inspiration autant dans les activités ludiques que dans le quotidien. On qualifie souvent les livres du Cycle comme étant la Bible de la S.F. et ce titre est parfaitement mérité tant l’influence de ces romans est immense dans la pop culture.

Petit rappel du contexte de l’histoire du premier tome pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas : l’intrigue prend place en l’an 10 191 après l’avènement de la Guilde Spatiale. L’Humanité a colonisé les étoiles et s’est regroupée sous l’égide de l’Empire du Lion d’Or gouverné par l’empereur Padishah Shaddam IV de la Maison Corrino. L’empereur se partage le pouvoir avec l’ordre religieux des Bene Gesserit, des nonnes capables de discerner la vérité du mensonge de façon systématique et qui opèrent, en secret, un programme de sélection génétique dans le but de créer un surêtre à leurs ordres : le Kwisatz Haderach. Les Grandes Maisons, qui représentent l’aristocratie de l’Empire, jouent autant sur un aspect politique, à travers le Lansraad (le sénat galactique), qu’économique, à travers le Combinat des Honnêtes Ober Marchands (C.H.OM.). La fameuse Guilde Spatiale se charge quant à elle des transports spatiaux. Toutes les facettes de l’Empire étant tournées vers l’Epice, appelée aussi le Mélange, que l’on ne trouve que sur une seule planète dans l’univers : Arrakis aussi appelée Dune. Cette planète est très inhospitalière, désertique, soumise à des tempêtes dévastatrices et la faune, incarnée par les légendaires vers des sables, des plus mortelles. Pourtant toutes les Grandes Maisons souhaitent être nommées à la tête de cette planète. En effet une simple poignée de sable peut faire du plus pauvres des humains un véritable Crésus pour peu que cette poignée contienne suffisamment d’Epice. Pourquoi cet engouement autour du Mélange ? En consommer prolonge la vie, développe la conscience et permet de prédire l’avenir. La Guilde Spatiale en est entièrement dépendante pour garantir les voyages spatiaux et les puissants en raffolent, les Bene Gesserit en consomment pour lire le futur et prévoir leurs plans à long terme. Si l’Epice devait se tarir alors l’Empire s’effondrerait comme un château de cartes. Au début du Cycle de Dune l’Empire est en proie à un bouleversement politique : la Maison Atréides dirigée par le duc Leto gagne en influence au Lansraad, au point de devenir plus puissante politiquement que l’empereur. Ce dernier ourdit un complot avec les ennemis ancestraux des Atréides, la Maison Harkonnen, qui gouvernait Dune jusqu’alors. Les Harkonnens sont officiellement chassés de Dune et les Atréides prennent leur place. L’histoire suit le fils de Leto, Paul Atréides, né de l’union du duc et de Dame Jessica, une courtisane Bene Gesserit. Cette union devait donner une fille selon les plans du Bene Gesserit mais Jessica a désobéi et a mis en péril le plan de sélection génétique destiné à produire le Kwisatz Haderach. Pourtant Paul est au cœur d’une prophétie du peuple natif d’Arrakis, les Fremens, qui voient en lui le Lisan al-Gaib (la Voix du Monde Extérieur) qui les conduira vers la véritable liberté.

Je ne vais volontairement pas en dire plus, au cas où il y aurait des lectrices et des lecteurs de ces lignes qui ne connaîtraient pas la trame des romans, mais quoiqu’il en soit les questions posées par le Cycle sont profondes et pertinentes. On y trouve des réflexions sur le pouvoir, la religion, l’écologie et l’économie. Ces quatre thèmes forment l’A.D.N. du Cycle et c’est ce qui sera la base de notre GN intitulé d’après le mantra de la Guilde Spatiale : « l’Epice doit couler à flots ! ».

Quelles influences/thèmes pour notre GN ? D’Alejandro Jodorowsky à Platon.

Nous avons fait un choix créatif pour ce GN, nous nous inspirons des romans bien entendu, de l’Encyclopédie de Dune mais également des travaux d’Alejandro Jodorowsky qui, en 1975, travaillait sur une adaptation au cinéma de l’œuvre et qui ne vit jamais le jour. J’en profite par ailleurs pour vous recommander le film documentaire de Frank Pavich à ce sujet : « Jodorowsky’s Dune ». Jodo est un artiste franco-chilien inclassable : à la fois poète, mime, clown, auteur, metteur en scène et acteur de théâtre et de cinéma, essayiste, chaman, peintre… Il est l’incarnation de la contre-culture des années 60 et 70. Nous puisons donc de l’inspiration dans son œuvre, en particulier dans les bandes dessinées « La Caste des Méta-Barons » et « L’Incal » mais également dans ses essais sur le tarot et la psychomagie. Selon nous, nous tenons là une excellente base pour l’aspect spirituel et philosophique du Cycle. La contre-culture des années 60 et 70 était également centrée sur l’éveil des esprits or il y a cette phrase récurrente dans le premier tome du Cycle : « Le Dormeur doit se réveiller. » Elle est prononcée la première fois par le duc Leto lors d’une discussion en tête à tête avec Paul.  On touche ici au cœur des prophéties de la diégèse de l’œuvre : on retrouve dans ces mots l’héritage de la philosophie bouddhiste mais également de la philosophie stoïcienne qui prônait l’éveil du dieu social enfoui en chacun de nous. Il est important de s’attarder quelque peu sur la définition que donne le philosophe romain Sénèque du sage stoïcien : « Et si tu devais croiser un homme qui n’est pas affecté par le danger, jamais en proie aux passions, heureux dans l’adversité, calme au cœur de la tempête, un homme qui contemple l’Humanité d’un point de vue plus élevé et les dieux de leur point de vue, ne crois-tu pas que tu ressentirais le désir de vénérer une telle personne ? Ne te dirais-tu pas « Voici une chose bien trop grande, bien trop sublime pour quiconque, pour la considérer comme un être de la même catégorie que celui qui habite ce corps fragile ? ». Car dans ce corps s’est éveillée la puissance divine. ». Voici la meilleure définition du messie que l’on puisse trouver pour caractériser les concepts du Kwisatz Haderach et du Lisan al-Gaib.

Nous pouvons compléter cette phrase, « le Dormeur doit se réveiller. », par une citation de Friedrich Nieztsche : « Un esprit éveillé ne peut plus se rendormir. ». Un thème que l’on retrouvait déjà dans l’allégorie de la caverne de Platon dans laquelle l’homme éveillé ne pouvait plus s’enchaîner de nouveau après avoir contemplé la lumière du Soleil. Ces concepts sont fréquents dans les essais de Jodo, c’était d’ailleurs l’une de ses ambitions avec son Dune : éveiller les consciences. C’est aussi l’un de nos souhaits : dans les backgrounds que nous écrivons pour les futurs PJ’s se trouve ce thème récurrent de l’éveil, d’une nouvelle perception du réel, qui se verra confrontée au dilemme moral suivant : affronter la vérité sur l’existence ou bien préserver l’illusion et reprendre de nouvelles chaînes.

Comme je le mentionnais plus haut la politique et l’économie sont au cœur des rênes d’Arrakis et donc de l’Epice. Impossible de gouverner Dune sans l’accord de l’empereur mais aussi de la Guilde Spatiale et des membres du conseil de direction du C.H.O.M., par ailleurs recevoir un tel poste offre à la Maison qui en hérite une place automatique au conseil de direction du C.H.O.M. et donc un contrôle très important sur l’économie de l’empire. Pourtant les Maisons avancent leurs pions prudemment lorsqu’il s’agit de gouverner Arrakis : ne pas respecter les quotas minimums de l’empereur et de la Guilde est la certitude non seulement de prendre la porte mais également de subir de lourdes pénalités financières qui conduisent souvent à la ruine de la Maison. C’est pour cela que dans le Cycle, c’est le bras droit de l’empereur Padishah, le comte Fenring, qui a été chargé de superviser la récolte du Mélange en tant que ministre de l’Epice. Dans notre GN vous avez compris que la moisson de la substance la plus précieuse de l’univers va avoir un impact important (inutile de me remercier pour cet euphémisme, c’était un cadeau). Les transactions financières entre groupes vont se faire par le biais de l’Epice et le seul moyen d’en obtenir sera soit d’avoir le droit de récolter ou bien d’en acheter auprès du Trône et de la Guilde contre des services ou des quantités colossales d’autres ressources. Il est possible, vous me direz, de récolter en cachette ou de piller les transports de Mélange… A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire comme dit le proverbe. Cette facette se jouera autant par les négociations entre PJ’s mais aussi sur le wargame. Si vous avez déjà joué au jeu de plateau Dune vous ne serez pas trop dépaysés ! Nous avons bien évidemment apporté notre style au gameplay (sinon nous vous aurions proposé le jeu de plateau tout court) afin de garantir une expérience enrichissante en GN. Qui dit Dune dit également écologie en plus de la récolte d’Epice : cette aspect sera bien là et sera l’un des arcs narratifs des groupes de natifs mais peut-être aussi de certaines Maisons. Jouer cette carte permettra aux PJ’s des Maisons de nouer des alliances solides avec les PJ’s des groupes de natifs et, potentiellement, de recréer la situation qui, alerte spoilers, a permis à Paul Atréides de remporter la victoire face à l’empereur Padishah c’est-à-dire menacer de détruire toute la production d’Epice. Celles et ceux qui ont eu l’occasion de jouer au premier jeu vidéo Dune reconnaîtront cette mécanique de jeu : verdure et Epice ne font pas bon ménage.

Quid des rôles au sein des groupes ?

Comment tous ces aspects se traduisent-ils concrètement au niveau des rôles dans les groupes ? Chaque groupe sera composé d’un maître de Maison qui représentera son groupe au Landsraad (il pourra donc voter les lois en cours de jeu et en proposer). Un héritier pourra également être en jeu et aura pour fonction de remplacer le maître si ce dernier devait subir un malheureux accident dans une ruelle sombre. Les diplomates se chargent d’établir les alliances entre leur groupe et les autres factions, les marchands font de même sur les échanges commerciaux et les stratèges gèrent les actions de la Maison sur le wargame. Les conseillers Mentors (c’est ainsi que nous nommons les Mentats dans notre GN) peuvent remplir chacun de ces rôles (en dehors de ceux des maîtres et des héritiers). Le facteur temps va être essentiel pour la gestion des actions : toutes les quatre heures de jeu va se produire un « Nexus », pendant ces moments le wargame est accessible, les alliances et les accords commerciaux sont annoncés officiellement et ne peuvent être remis en cause jusqu’au prochain « Nexus » à moins qu’une trahison ait lieu. C’est également lors des « Nexus » que le Landsraad se réunit et qu’il est possible d’obtenir des audiences avec l’impératrice (qui sera une PJ). Les groupes devront donc se répartir les tâches afin d’occuper un maximum de scènes simultanément. Les intervalles entre les « Nexus » permettant de préparer les actions lors de ces moments clefs. A la fin de chaque « Nexus » un compte-rendu des actions sera disponible et laissé à la libre consultation des PJ’s tout le temps du GN afin que les groupes puissent suivre facilement l’évolution des différents aspects du jeu.

Du méd-fan dans Dune ?

Le dernier point que je vais aborder dans cette tribune est le côté médiéval-fantastique que nous donnons à notre GN Dune. Les premiers retours que nous avons eus étaient teintés d’incompréhension mais pourtant il n’y a rien de plus logique dans la diégèse du Cycle. Rappelons-nous que dans l’Histoire de Dune l’humanité a failli être exterminée par les Machines pensantes et que le Jyhad Butlérien a mis un frein au progrès technologique. Les seules factions à continuer des recherches sont la Maison Ix, la Guilde spatiale, le Bene Gesserit et le Bene Tleilax (et ce dans le plus grand secret pour les trois derniers). Il n’est pas surprenant de concevoir la société de l’empire comme étant revenue loin en arrière et privilégiant la force humaine plutôt que celle de la machine. Idem pour l’aspect fantastique : combien de fois les Bene Gesserit sont-elles vues comme des « sorcières » dans le Cycle ? Les Fremens percevant l’art de combat de Paul et de Jessica comme de la magie, les capacités cognitives données par l’Epice relèvent aussi de ce domaine. Alors oui, Dune peut être perçu comme un univers médiéval-fantastique ou un « futur usé » comme celui de Warhammer 40,000.

On a aussi demandé pourquoi nous avions changé les noms de certaines Maisons : c’est autant pour apporter notre signature à l’univers que pour éviter que les PJ’s ne s’enferment dans des carcans pré-établis. Il y aura bien entendu des défiances anciennes entre certains groupes, tout le monde craint dans notre Dune le pouvoir des Honorées Matriarches etc… Nous voulons emmener les PJ’s à la limite de leur zone de confort car c’est là que l’on prend du plaisir. Comme le disait le Duc Leto dans le film de David Lynch : « La mer me manquera… mais il faut vivre de nouvelles expériences. Elles créent en nous des modifications qui nous permettent de nous grandir. Le Dormeur doit se réveiller ! »

Merci d’avoir pris le temps de lire ces lignes ! Merci à GNafron pour la tribune et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

Crédit Image : Zoran Janjetov

Une réflexion sur « Dune : Un GN au-delà de votre imagination »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *