Les Voies de l’Illumination

Que serait le Sabbat sans les Voies de l’Illumination ? Le vampire est tourmenté par la Bête : une voix bestiale, qui gronde dans sa tête, le pousse à la colère, à piétiner les autres vampires, à chasser les mortels.

Cette voix insidieuse et monstrueuse cherche à pousser le vampire à la faute et prendre le contrôle du corps du Vampire.

Le feu, le soleil sont des dangers primaires qui peuvent faire ressortir la Bête. Le sang peut aiguiser son appétit. Les dangers, les coups, les injures et les insultes peuvent également faire ressortir sa colère terrifiante et monstrueuse.

Seule une éthique particulièrement forte permet d’y résister.

La plus connue de ces éthiques est la voie de l’humanité, iconique au sein de la Camarilla et des Anarchs. La Bête y est maintenue par un code moral fort basé sur les 10 commandements : ne pas tuer, ne pas voler. Bien sûr, le Sabbat rejette cette voie, mais il est difficile pour ses jeunes de ne pas s’y conforter par habitude.

Au moins au début, pour certains. Ou par choix pour les vicieux membres de l’Ordre de Saint Blaise.

Note : 25 à 50% des joueurs au moins devront suivre la voie de l’humanité. Tous ceux qui sont notamment jeunes, Pander et/ou membres de l’Ordre de Saint Blaise devraient envisager l’idée de prendre la voie de l’Humanité. 

Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas être séduits par une autre Voie durant la partie 🙂 Beaucoup de loyalistes sont encore humanistes, faute d’avoir encore trouvé leur voie de prédilection.

Le Sabbat méprise la voie de l’Humanité, cette voie est un rappel de ce qu’ils étaient autrefois. Certains d’entre eux suivent un endoctrinement particulier, qui va détruire les préceptes moraux de l’humanité, pour en créer d’autres, artificiels. On dit alors que le vampire amoral suit une voie de l’illumination.

Sachez tout d’abord que les chaînes des voies de l’illumination, qui retiennent la Bête ne sont pas aussi fiables : de peur qu’elles cèdent, nombre de vampires deviennent prosélytes, tant pour convaincre les autres que pour se convaincre eux même.

Et changer de voie est un processus long et hasardeux : il s’agit de détruire totalement la personnalité, les codes moraux de la personne, pour les reconstruire différemment. La folie ou le wassail guette ceux qui n’ont pas la volonté suffisante pour survivre à un tel processus. Nul n’y a survécu deux fois.

C’est pourquoi, même au Sabbat, c’est un processus lent, artisanal, qui prend du temps, et qui n’est fait qu’après une quasi-certitude que le vampire survivra à un tel lessivage.

Toutes les voies du livre peuvent être suivies et il n’y a pas d’obligation à prendre LA voie qui est indiquée, si votre historique en justifie une autre.

Voies fréquentes (1 point d’Atout) :

Ces voies sont les plus courantes (avec l’Humanité) donc si vous les prenez, vous aurez l’occasion de faire du jeu au sein de votre Voie.

Voie de Caïn : Les adeptes de la Voie de Caïn sont des occultistes fanatiques, des maîtres des légendes, des historiens, obsédés par l’étude de Caïn. Ils recherchent des signes de la Géhenne et des révélations prédisant le retour de Caïn. Nombre de Noddistes, d’historiens du Sabbat, d’Orthodoxes et de Prêtres du Sabbat sont sur la Voie de Caïn. Beaucoup de membres de la Main Noire et certains de l’Inquisition la suivent aussi.

Voie des Cathares : La Voie des Cathares est une déviance de l’hérésie Albigeoise mortelle. Elle consister à apprendre que Dieu est duel : lumière (bien) et ténèbres (mal). Croyant en la réincarnation, les Albigeois estiment que les humains doivent être testés, confronté au péché et au vice.

Et qu’il est de leur devoir des corrompre pour cela. C’est une voie fréquente chez les Toréador antitribu, les Lasombra, les Ravnos antitribu ou les Serpents de la lumières. Certains membres de l’Inquisition la suivent également, et ce sont alors de vicieux ennemis, tentant les hérétiques pour mieux les piéger.

Voie de la Mort et l’Âme : Les croyants de la Voie de la Mort et de l’Âme étudient la mort, et ses mystères : elle s’occupe autant de la mort humaine, que de la mort vampirique. L’étudiant doit dépasser la peur de la mort et de ses émotions.

Souvent mal représentée comme uniquement Giovanni, c’est une voie fréquente chez les Noddistes et les Nécromants, tels que les Emissaires des crânes, et même chez certains Tremere et sorciers Tzimisce.

Voie du Cœur Féral : Pour les suivants de cette voie, le vampire est un prédateur, le prédateur ultime. Il faut honorer ses instincts, accompagner sa bête, la guider plus qu’on ne la restrient. La civilisation, l’éducation, la technologie sont des mythes.

Cette voie est fréquente chez les Gangrels et Nosferatu du Sabbat, et certains Salubri Guerriers, ainsi que chez les Loyalistes de tout poil.

Voie de l’Accord Honorable : La voie de l’Accord Honorable repose sur trois codes complexes et tortueux : la Tour du Devoir, la Tour de l’Honneur et la Tour du Courage. En maîtrisant ces Tours, en maîtrisant les lois à la lettre, celui qui suit cette voie apprend à dominer les autres et à diriger.

Nombre d’ultraconservateurs suivent cette voie, des meneurs de la Main Noire et de l’Inquisition, ainsi qu’évidemment des Ventrue, Tzimisce et Lasombra.

Voie du Pouvoir & la Voix Intérieure : Selon les prêcheurs de cette voie, les vampires sont nés pour avoir le pouvoir et dominer les autres. Il faut protéger le faible, car il est notre preuve de force. La politique est la forme ultime du vampire.

Nombre d’ultraconservateurs suivent cette voie, ainsi qu’évidemment des Ventrue et Lasombra.

Voie de la Rédemption Nocturne : (Ajout par rapport au livre) Selon cette voie venue des Sabbatiques jésuites de Montréal, les enfants de Caïn, doivent chercher la rédemption pour leurs crimes et ceux de leurs pères.

Les suivants de cette voie sont souvent reclus et isolés parmi leurs pairs, parce qu’il leur est difficile de maintenir cette voie au contact des frères les plus violents.

C’est une voie particulièrement proche de l’humanité, dont elle partage une partie des préceptes, même si les suivants de la Voie de la Rédemption Nocturne s’estiment au dessus du bétail humain.

C’est une voie rare prise par certains Nosferatu, par certains Toreador, des Inquisiteurs et quelques membres de l’Ordre de Saint Blaise.

Voies inhabituelles (2 points d’atout) :

Voie d’Orion : La moralité et la Bête sont deux freins à l’évolution de l’Espèce Vampirique. Il faut accepter d’être un Chasseur, détruisant Bête et humains, dans une quête sanglante et victorieuse d’évolution.

Les Loyalistes, certains Main Noire et les Gangrels suivent également cette voie.

Voie de la Nuit : Les Vampires sont des créatures de la nuit qui doivent tourmenter et torturer les mortels, promouvoir le mal et corrompre l’innocence. Cette voie est plus ou moins mal vue, parce qu’elle invite à user de liens de sang et insiste trop sur le pouvoir personnel, au détriment du collectif.

Une version épurée, plus « collective », nommée Voie de la Juste Nuit, créée par le Cardinal Monçada, est plus ou moins soutenue par l’Inquisition, qui menance les serviteurs de la Voie de la Nuit classique d’excommunication.

Note : Dans les deux cas, coût d’1 point de moins pour les Lasombra dont c’est plus ou moins LA voie.

Voie des Métamorphoses : L’état de vampire est transitoire. Tel une chenille, le vampire doit évoluer, s’améliorer, continuer à devenir de plus en plus inhumain, pour devenir un papillon monstrueux et spiritualiste. Le Genre, les limites physiques, sociales, morales, mentales sont autant de choses qu’un Métamorphosé doit abandonner.

Note : coût d’1 point de moins pour les Tzimisce, dont c’est plus ou moins la voie.

Voie de Lilith : Lilith était la première femme de Caïn. Et les prêcheurs de cette voie envisagent l’idée hérétique que Lilith soit supérieur à Caïn. Menacés d’excommunication, les suivants de Lilith se font discrets.

Autres voix (3 points d’atout):

Ces voies sont rares au Sabbat. Si un ou deux joueurs expert tiennent à les prendre, soit, mais ils auront peu de jeu dessus.

  • La Voie des Cieux chez certains Lasombra et Toreador. Rare au Sabbat cette voie implique une foi, et de respecter les préceptes divins de sa religion. Souvent plus moraux que les mortels qu’ils fréquentent, les suivants de la voie des cieux sont moqués au Sabbat.
  • La Voie de la Chevalerie, chez certains Ventrue et Lasombra. Le code de la chevalerie, et ses préceptes de fermeté, de droiture, de loyauté, attire énormément les clans hiérarchisés. Des paladins et templiers suivent cette voie.
  • La Voie de l’Harmonie attire certains Gangrels et quelques Nosfératu. Pour ces vampires, proches de leur animalité, la non-vie est question d’équilibre : respecter sa Bête, pour mieux la canaliser, respecter son origine humaine pour mieux enfermer sa Bête. Plutôt que de restreindre leur Bête, ces vampires la relâche aux moments propices et apprennent à négocier avec elle.
  • La Voie du Coeur Ecorché, chez certains Brujah, Sethites et Nosferatu. Ne plus ressentir aucune émotion. Etouffer la Bête par le refus de l’émotion et la promotion de la logique, peut-être est ce la solution ? Cette voie est très ancienne et rarement enseignée, mais elle a quelques défanseurs au SAbbat.

Les voies hérétiques (3 points d’atout) :

Faisons simple : si l’Inquisition vous trouve en train de prêcher l’une de ces voies, vous êtes mort.

Mais c’est d’autant plus drôle. Contactez nous si ces voies vous tentent.

  • La Voie du Sang (jugée Hérétique pour incitation à obéir à Haqim, Antédiluvien Assamite).
  • La Voie des Révélations Infernales (jugée Hérétique pour incitation à pactiser et obéir aux Enfers)
  • La Voie de l’Extase (jugée Hérétique pour incitation à lier au sang et à obéir à Set, Antédiluvien Séthite).
  • La Voie du Paradoxe (jugée Hérétique pour incitation à provoquer le chaos, désobéir au Code de Milan et à obéir à l’Antédiluvien Ravnos – même si ce dernier serait détruit).
  • La Voie de Typhon-Set (jugée Hérétique pour incitation à lier au sang, désobéir au Code de Milan et à obéir à Set, Antédiluvien Séthite).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *